Departamento de
Traducción e Interpretación

BITRA. BIBLIOGRAFÍA DE INTERPRETACIÓN Y TRADUCCIÓN

 
Volver
 
Tema:   Cultura. Problema.
Autor:   Bensimon, Paul & Didier Coupaye (eds.)
Año:   1998
Título:   Traduire la culture [Translating culture]
Lugar:   http://palimpsestes.revues.org/
Editorial/Revista:   Palimpsestes 11
Páginas:   2 vols. (274 + 83)
Idioma:   Francés.
Tipo:   Monografía.
ISBN/ISSN/DOI:   ISSN: 17753228. ISBN: 2878541375.
Disponibilidad:   Alicante BG. Acceso abierto.
Índice:   1. Le prisme interculturel de la traduction, Jean-René Ladmiral 15-30; 2. L'identité culturelle de la traduction. En réponse a Antoine Berman, Annie Brisset 31-52; 3. De la traducton philosophique au discours scientifique tansculturel: le cas de Hobbes, Franck Lessay 53-70; 4. Traduire une langue duelle: le cas de l'anglo-irlandais de Synge dans 'The Playboy of the Western World', Jean-Michel Déprats 71-82; 5. 'C'est loin l'Amérique?' ou la traduction transatlantique, Marie-Françoise Cachin 83-94; 6. Les enjeux de la traduction dans le champ littéraire: le roman américain traduit dans l'espace culturel français au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Jean-Marc Gouanvic 95-106; 7. Traduction, réception, subversion: Roch Carrier et Réjean Ducharme au Canada anglophone, Jane Koustas 107-116; 8. Le féminisme en traduction, Luise von Flotow 117-134; 9. Une fidélité impossible: traduire une oeuvre africaine anglophone, Jean Sévry 135-150; 10. Traduire l'ignorance culturelle, Jean-Pierre Richard 151-160; 11. Traduire le culturel: la problématique de l'explicitation, Marianne Lederer 161-172; 12. Astérix d'un bord à l'autre de l'Atlantique, ou 'La Grande traversée', Catherine Delesse 173-186; 13. Une valentine pour le prof de maths ou l'arrière-plan culturel dans le livre pour enfants, Rose-Marie Vasallo 187-198; 14. La traduction du nom propre comme négociation, Michel Ballard 199-224; 15. L'intraduit culturel dans la presse anglo-saxonne, Jean-Claude Sergeant 225-232; 16. L'adaptation stylistique et culturelle des ouvrages sur les nouvelles technologies de l'information, Elisabeth Lavault & Claudia Wolosin, 233-254.
Resumen:   Les seize études rassemblées dans ce volume forment le volet traductologique d'un colloque interdisciplinaire organisé conjointement les 22,23 et 24 mai 1996, en Sorbonne, par le Centre d'études canadiennes, à orientation civilisationniste, et le Centre de recherche en traduction et communication transculturelle anglais-français/français-anglais. L'imbrication des communications présentées lors de cette rencontre, et la synergie qui en résultait, entendaient marquer l'articulation étroite des faits de langue et des faits de culture. Le fruit de cette réflexion commune est un diptyque constitué d'Etudes canadiennes/Canadian Studies n° 41, publié sous la direction de Jean-Michel Lacroix, et de Palimpsestes 11. Pour une recherche sur le thème Traduire la culture, la collaboration des deux Centres offrait un terrain privilégié. C'est que la traduction au Canada s'inscrit dans un immense contexte historique, social, politique, culturel, qui lui donne une singulière spécificité. Le bilinguisme officiel de ce pays, tant au niveau fédéral qu'au niveau de certaines provinces, fournit à la traduction un statut, un champ de développement et un rôle qui n'ont que peu de rapports avec la situation d'un pays unilingue comme la France. Traduire, dans l'environnement canadien, n'est pas seulement un moyen de communication, ni seulement un instrument de recréation littéraire et artistique ; traduire est aussi un instrument au service de l'identité nationale, un pont jeté entre "les deux solitudes" : la traduction se trouve ici investie d'une fonction identitaire. Par là-même la réflexion traductologique s'éloigne déjà du strict domaine de l'équivalence formelle où elle a été longtemps confinée, et se tourne vers des problèmes plus larges : la contextualisation du traduire, les fonctions du texte traduit, les présupposés culturels qui agissent sur les processus de la réécriture traductive. Le contexte canadien, au-delà de sa spécificité — ou, précisément, par sa spécificité — invite et incite à explorer la dimension culturelle de l'acte individuel de traduction, l'historicité du sujet traduisant, les déterminations multiples qui pèsent sur l'activité traduisante. [Source: Paul Bensimon]
Comentarios:   The second volume contains the "Textes de références."
Impacto:   1i- Oustinoff, Michaël. 2007. 1857cit; 2i- Perrin, Isabelle. 2011. 6329cit; 3i- Ragala, Souad. 2011. 3477cit; 4i- Constantinescu, Muguras. 2016. 6306cit
CITID:   N/A.
 
 
2001-2019 Universidad de Alicante DOI: 10.14198/bitra
Comentarios o sugerencias
La versión española de esta página es obra de Javier Franco
Nueva búsqueda
European Society for Translation Studies Ministerio de Educación Ivitra : Institut Virtual Internacional de Traducció asociación ibérica de estudios de traducción e interpretación