Departamento de
Traducción e Interpretación

BITRA. BIBLIOGRAFÍA DE INTERPRETACIÓN Y TRADUCCIÓN

 
Volver
 
Tema:   Autor. Reinaldo Arenas. Obra. 'El mundo alucinante.' Cuba. Francia. Novela. Literatura. Género.
Autor:   Sheel, Charles W.
Año:   2001
Título:   “La France et l'oeuvre de Reinaldo Arenas” [France and the work of Reinaldo Arenas]
Lugar:   Metz
Editorial/Revista:   Université de Metz - U.F.R. Lettres et langues
Páginas:   75-84
Idioma:   Francés.
Tipo:   Capítulo.
Disponibilidad:   Alicante BG
Resumen:   En 1968, les Éditions du Seuil font paraître Le monde hallucinant, la traduction par Didier Coste du second roman de Reinaldo Arenas, El mundo alucinante. Cette publication donne lieu à une recension élogieuse de Claude Couffon dans le quotidien Le Monde. Loin de recevoir des félicitations pour ce succès à l'étranger, dans une capitale de la culture, Arenas se retrouve sur la liste de proscrits politiques. Il sera désormais constamment surveillé, ostracisé, empêché de publier quoi que se soit à Cuba, persécuté, jeté en prison pour deux ans, condamné à vivre en SDF pendant a quatre ans à sa sortie, et pratiquement obligé de s'exiler de Cuba en 1980 pour survivre. Pourquoi la publication d'un roman à Paris a-t-elle suscité tant d'oppression à Cuba? A partir de cette publication, quel a été le rôle de la France dans le développement et la diffusion – malgré tout – de l'œuvre d'Arenas? [Source: Author]
Comentarios:   In: Canseco-Jerez, Alejandro (ed.) 2001. 'Les Strategies des écrivains des Amériques pour faire connaitre leurs oeuvres en France. traduction, bilinguisme, auto-édition.'
Agradecimientos:   Record supplied by Francisco Vargas Gómez (Universidad Nacional de Costa Rica).
 
 
2001-2019 Universidad de Alicante DOI: 10.14198/bitra
Comentarios o sugerencias
La versión española de esta página es obra de Javier Franco
Nueva búsqueda
European Society for Translation Studies Ministerio de Educación Ivitra : Institut Virtual Internacional de Traducció asociación ibérica de estudios de traducción e interpretación