Departamento de
Traducción e Interpretación

BITRA. BIBLIOGRAFÍA DE INTERPRETACIÓN Y TRADUCCIÓN

 
Volver
 
Tema:   Historia. Canada. Literatura. Género.
Autor:   Echeverri, Alvaro & Georges L. Bastin (eds) (1st subject) & Nicole Côté; Danièle Marcoux & Madeleine Stratford (eds.) (2nd. subject)
Año:   2015
Título:   Territoires, histoires, mémoires / Territories, histories, memories & La traduction littéraire et le Canada / Literary translation and Canada
Lugar:   http://www.erudit.org/revue/ttr/
Editorial/Revista:   TTR 28:1-2
Páginas:   9-277
Idioma:   Inglés. Francés
Tipo:   Monografía
ISBN/ISSN/DOI:   ISSN: 08358443.
Disponibilidad:   Acceso abierto.
Índice:   I. Territoires, histoires, mémoires / Territories, histories, memories. 1. La poésie québécoise vue depuis le Mexique: l'anthologie Poesía México-Quebec - Madeleine Stratford & Myriam Legault-Beauregard (13–38); 2. Rewrapping Indianness for Spain: The Peritextual Representation of Native North American Identity in Literary Translations - Isis Herrero López (39–64); 3. Whose America? Decolonial Translation by Frederick Douglass and Caetano Veloso - Joshua M. Price (65–89); 4. Vectors of Exchange: Translation Praxis in Cuadernos de Marcha and Revista Casa de las Américas - María Constanza Guzmán (91–108); 5. Fulani Oral Literature and (Un)translatability: The Case of Northern Cameroon Mbooku Poems - Oumarou Mal Mazou (109–131). II. La traduction littéraire et le Canada / Literary translation and Canada. 6. De Bellefeuille sous la plume de D. G. Jones - Patricia Godbout (139–151); 7. Saint-Denys Garneau dans le prisme de ses traducteurs hispano-américains - Madeleine Stratford (153–179); 8. Traduire au Québec la poésie étrangère: départager le rêve de la réalité - Mélanie Rivet (181–205); 9. "These foreign c*nts've goat trouble wi the Queen's f*ckin English, ken", ou ré-énoncer la voix scots de Trainspotting au moyen du Québec et de la (socio-)linguistique - Alex Gauthier (207–237); 10. De l'emploi des surtitres anglais dans les théâtres franco-canadiens: bénéfice et préjudice - Louise Ladouceur (239–257).
Resumen:   Les études en histoire de la traduction ont joué un rôle primordial dans l'institutionnalisation de la traduction comme domaine de recherche. La prolifération d'anthologies du discours de la traduction, d'encyclopédies et autres Handbooks et Readers le confirme d'ailleurs. D'une histoire centrée principalement sur des problématiques propres à l'Europe de l'Ouest et à son expansion vers l'Amérique du Nord, la traductologie s'est élargie, comme dirait Tymozcko (2007), spatialement et conceptuellement. L'histoire explore aujourd'hui de nouveaux territoires, et cette exploration révèle de nouvelles façons d'appréhender l'objet-traduction. Le métalangage traductologique, créé au fil des décennies, souffre encore d'une indéfinition qui le mine. Les traductologues ont perdu la mémoire ou cherchent à s'en créer une nouvelle. Concepts, approches et modèles s'entrecroisent, s'enrichissent ou se contredisent. Une remise en question s'impose. L'incorporation de méthodologies empruntées à d'autres disciplines, aussi bénéfique soit-elle, doit être compensée par des outils forgés à partir de la matière première traductologique, de l'expérience même des traducteurs. En dépendent la survie et le développement de nos recherches. Les articles qui composent ce numéro sont issus de com-munications présentées à l'occasion du congrès annuel de l'Association canadienne de traductologie tenu à St. Catherines en 2014. [Source: Editors of Territoires, histoires, mémoires] Ce numéro de TTR se veut une occasion de dresser un bilan des acquis et des perspectives d'avenir en matière de traduction et de traductologie littéraires. Les cinq articles inclus s'inscrivent dans deux axes complémentaires : la traduction au Canada d'oeuvres littéraires d'origine étrangère et la diffusion de la littérature canadienne, ici comme ailleurs, au moyen de la traduction. Les trois premiers articles discutent de traduction de poésie, tandis que les deux autres abordent la traduction du vernaculaire, le premier dans un roman, le second dans diverses pièces de théâtre. [Source: Editors of La traduction littéraire et le Canada]
 
 
2001-2019 Universidad de Alicante DOI: 10.14198/bitra
Comentarios o sugerencias
La versión española de esta página es obra de Javier Franco
Nueva búsqueda
European Society for Translation Studies Ministerio de Educación Ivitra : Institut Virtual Internacional de Traducció asociación ibérica de estudios de traducción e interpretación